SoffyG Illustrations.

Comment te lancer sans que tout soit parfait

Ne pas attendre d'être parfait
SoffyG.
SoffyG.

Illustratrice, Auteure et dessinatrice de bandes-dessinées.

Inscrite depuis 2007 comme artiste-auteure, j'ai travaillé 8 ans comme graphiste et illustratrice freelance.
Avant, j'exerçais comme gestionnaire administrative et financière dans l'Administration Publique.
Je vous partage mes astuces et mes conseils d'organisation, de gestion administrative et financière pour mener à bien votre activité d'Illustration en freelance.

Suivez-moi sur.

N’attends pas que tout soit parfait pour te lancer !

Dans les articles d’introduction de ce blog ici et , je t’explique comment ma dépression a été un pilier pour transformer ma vie vers un meilleur. Ce qu’elle m’a apporté en terme d’outils et de vision positive. Or, on ne va pas se mentir, il y a aussi des conséquences dont je me serais bien passée et dont je me passerais bien encore !

Je vais te parler d’énergie. Pas le fait d’avoir la bonne énergie, positive, optimiste, réaliste, dynamique. Non juste la pure énergie : la vitalité, celle qui fait que tu as des moments où tu es plus concentrée, plus active, plus productive. Et souvent, tu recule des actions car tu manques de cette énergie. Ca ne doit pas t’empêcher d’avancer, de te lancer dans les activités qui te portent, bien au contraire !

Les héritages de la dépression

Avant j’étais une personne très active. Travailler toute une journée : entre 8 et 10h -non tous les fonctionnaires ne sont pas des fainéants-, m’occuper de tenir la maison et faire des sorties le week-end coulait de source. Alors je ne dis pas que tout roulait sans anicroche mais ça se faisait.

Et il y a maintenant.

Ce que j’ai perdu

  • J’ai besoin de mes 9h de sommeil minimum où je ne suis pas en état de quoi que ce soit : sans métaphore, malheureusement.
  • Mon énergie de concentration/productivité est très réduite dans le temps. Je ne sais plus enchaîner des heures de concentration productive.  Au bout de 2h, je suis épuisée.
  • Rester concentrée même si un musicien fou venait me jouer du saxo dans l’oreille. Oui, j’avais la capacité de faire abstraction de mon environnement. Je ne me suis rendue compte que c’était un superpouvoir que depuis que je n’y arrive plus ! Le moindre bruit a raison de mon attention.
  • Enchainer les tâches à en oublier de manger. Excellent pour la ligne en plus  ! Aujourd’hui j’ai faim, et quand elle se fait sentir, c’est fini, impossible de revenir à ma tâche. Ah, et j’ai pris 4 tailles de vêtements, aussi !
  • Etre interrompue et reprendre, comme si de rien n’était.  Si je suis interrompue, c’est fichu, il me faut me reconcentrer.
  • Tiens, puisqu’on aborde ce sujet : me concentrer ! Pourquoi me faut-il aujourd’hui un temps de mise en route, comme un vieux diesel ? Je suis là, je bosse et puis c’est tout ! Ah ben non, Madame ma concentration elle est partie cueillir des fleurs sur le chemin. Oh c’est l’heure de bosser là !
  • Je ne sais plus garder mes idées dans un coin de ma tête sans avoir besoin de le noter immédiatement sous peine qu’elle disparaissent.
  • Je ne suis plus capable de multiplier les activités : je crois que ce point est l’un des plus difficiles car je suis une touche-à-tout, j’ai besoin de faire différentes activités pour ne pas m’ennuyer… Là je n’arrive plus à avoir l’énergie suffisante pour faire suffisamment d’activités différentes dans la journée, alors encore moins plusieurs en même temps !
  • Passer du temps sur les réseaux me fatigue. Etre en interaction avec les gens me fatigue. Je dois choisir entre socialiser ou me promouvoir ou dessiner ou faire de l’administratif ou etc… Comment ça « ou » ? Pourquoi pas « et » !?! C’était vachement plus fun « et » !
     

Du bon dans toute expérience


Alors oui, je me serais bien passée de perdre ces capacités qui, je me rends compte aujourd’hui, étaient des plus appréciables. Cependant, la vie a ce petit truc intéressant qui est qu’elle met tout en équilibre. Pas de blanc sans noir, pas de bon sans mauvais, pas de joie sans peine, etc.

Il faut faire avec ce que l’on possède et ne possède pas

Le fait d’être obligée de gérer mon énergie comme une petite chose précieuse m’a obligée à aborder les choses différemment. J’apprends à me centrer sur l’essentiel. J’apprends à équilibrer mes activités. J’ai découvert le Bullet Journal^^ …

C’est ainsi que je me suis rendue compte que non, je n’aurais pas le temps plus tard pour… parce que plus tard, je ne sais pas ce qui va se passer. Alors puisque j’ai l’opportunité maintenant, je le fais maintenant. Et oui, cette belle énergie débordante qui me fait défaut aujourd’hui, a eu aussi son revers : celui de croire que j’aurais toujours le temps de faire ce truc important après avoir fait ça, puis ça et, encore ça, tiens !

Aujourd’hui, je dois focaliser mes ressources. Néanmoins, on ne se débarrasse pas de ses vieux réflexes comme ça ! J’ai forcément encore tendance, lorsque je me lance sur quelque chose, à partir dans tous les sens. Sauf que là ma vitalité ne suit plus. Donc j’apprends. J’apprends à m’organiser, à planifier, à prioriser.

Ce que j’ai gagné
 

Tout ce que je ne suis pas

Ainsi, je me suis lancée dans l’aventure de l’illustration. Non, je n’étais pas prête. Non, je n’avais pas tout le matériel ad hoc. Non, je n’avais ni réseau, ni fait d’école. Non, je n’habite pas Paris et il est hors de question que je le fasse. Non, je ne suis pas la meilleure dessinatrice du monde. Non, je n’avais pas 10 contrats planifiés sur les 3 mois à venir. Non, je en suis pas rentière, j’ai besoin de travailler et de gagner de l’argent. Je ne parle même pas anglais (merci Deepl !). Et,  non, je n’ai pas de capacités extraordinaires, voire je suis même « diminuée » en gestion d’énergie vitale en rapport d’une personne lambda.

Je n’avais pas non plus un soutien indéfectible de mes proches… je ne l’ai pas cherché, ceci dit. Je n’ai demandé la permission de personne, l’avis de personne. Je n’ai rien à prouver si ce n’est à moi ! Et, surtout, je n’étais plus cette personne active et dynamique.

J’ai juste fait le grand saut, avec le trouillomètre dans la zone rouge, crié au monde « Je suis illustratrice ! », retroussé mes manches et j’avance pas-à-pas, jour après jour, vers mes rêves.
Je teste, je change d’avis, je teste autre chose…-folâtre un jour, folâtre toujours 😀 – Je réussis et je rate, évidemment.

Je n’attends plus que les planètes soient bien alignées, que tout soit parfait, d’avoir tout essayé, testé avant de faire. Je le fais en direct. Même si certains jours j’ai la nostalgie de mon énergie débordante d’avant dépression, je n’échangerais cette expérience pour rien au monde : elle m’a appris à discerner ce qui est important, et à y répondre sans me soucier du regard des autres !

C’est en illustrant que l’on devient illustratrice

Les jours où tu es fatiguée, ou tu doutes, où tu n’y crois plus, connectes-toi à ce qui est important pour toi. Les jours où tu ne coches pas toute ta To-Do-List, où tu ne termines pas ce projet comme prévu, tu ne fais pas cette tâche, tu ne t’es pas rendu disponible sur les réseaux, ne te flagelles pas ! Regarde tout ce que tu as accomplis et connectes toi à ça. Instagram, Pinterest, Behance et autres Facebook ne sont pas ta vie, ni tes réalisations ! Regardes tous les dessins que tu as fais, regardes d’où tu es partie et où tu es arrivée. Oublies ce que tu viens de rater, regardes ce que tu as réussi. Et demain, analyse pourquoi tu as raté et ajuste. Rien ne remplacera l’expérience de le vivre.

« L’expérience est le nom que chacun donne à ses erreurs »
 

Oscar Wilde.

Il est absolument impossible que tout soit parfait avant de te lancer ! Pour perfectionner ton activité, il faut la pratiquer. C’est en illustrant que l’on devient illustratrice 😉

Bonjour à tous !
Bonjour les illustra’Girls and Boys !

Du burn-out à l’Ikigai, je vous raconte l’histoire de ma reconversion professionnelle comme illustratrice freelance. Ce blog est à la fois un outil de partage et un outil de motivation. Je vous raconte les étapes de ma reconversion, et vous donne les outils que j’ai expérimenté et trouvé pour vous aider à vous aussi réussir dans ce métier.

Lire la suite »
Tu as aimé cet article...
Abonnes-toi.

pour être prévenu.e des prochains article.

partages-le.
Table des matières.
partages cet article.
Inscrits-Toi au SoffyG's Paper.

En t’inscrivant, tu acceptes de recevoir la newsletter.

Derniers articles.

Commentaires

6 réponses

  1. 💯 % d’accord ! Attendre le bon moment, la perfection, la guérison = ne pas agir = perte estime de soi = sabotage ! 💋🙋🏽‍♀️

  2. Petit article qui m’a donné une belle dose d’énergie ce matin en le lisant … j’aime bien cette citation d’Oscar Wilde et je retiens cette petite phrase en fermeture « rien ne remplacera l’expérience de le vivre » … Merci 🙂

  3. Merci pr le partage de ton expérience à travers cet article ! Cets vrai que la dépression peut être un pilier pr évoluer !

    1. Je ne minimise pas les difficultés de vivre et « sortir » d’une dépression. Je reste vigilante, car je sais que, comme un ancien fumeur ne devient pas un « non-fumeur » mais un « fumeur qui a arrêté » avec un risque de rechute à vie, la personne souffrant de dépression s’inscrit dans le même schéma de rechute accrue à vie. J’ai la chance d’avoir trouvé des thérapeutes qui me fournissent un accompagnement très personnalisé et efficace. Ce qui m’a permis de rebondir et de trouver des biais cognitifs pour avancer. J’espère avec ce partage donner des pistes pour aider 🙂

Laisser un commentaire

E-book Gratuit ! TouT Savoir Sur Le Statut D'Artiste-Auteur !

Décryptage du statut, Comment se déclarer, les Cotisations, Les Activités avec un focus sur l’auto-édition et l’édition de reproductions, une méthode pour fixer tes tarifs, comprendre la Cession de droits d’auteur.

Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. En vous inscrivant ici, vous recevrez des articles, vidéos, offres commerciales, podcasts et autres conseils pour vous aider à développer votre activité d’illustrations en freelance, et tout ce qui peut vous y aider directement ou indirectement. Politique de confidentialité

E-book Gratuit !

Tout savoir sur Le statut d'Artiste-Auteur

Décryptage du statut, Comment se déclarer, les Cotisations, Les Activités avec un focus sur l’auto-édition et l’édition de reproductions, une méthode pour fixer tes tarifs, comprendre la Cession de droits d’auteur.

Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. En vous inscrivant ici, vous recevrez des articles, vidéos, offres commerciales, podcasts et autres conseils pour vous aider à développer votre activité d’illustrations en freelance, et tout ce qui peut vous y aider directement ou indirectement. Politique de confidentialité